Lady Russian

Pierre-Alain Chambaz

Spread the love

D’abord, les taux auxquels les sociétés d’autoroutes ont refinancé leurs dettes n’ont cessé de baisser, leur permettant d’engranger des gains significatifs de refinancement. Le temps est invention ou il n’est rien du tout. Lorsque le grand-prêtre déchira ses vêtements en entendant prononcer les paroles qui, suivant toutes les idées de son pays, constituaient le plus noir des crimes, son indignation et son horreur étaient très-probablement aussi sincères que le sont aujourd’hui les sentiments moraux et religieux professés par la généralité des hommes pieux et respectables. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Paul Valéry, »La théologie joue avec la vérité comme un chat avec une souris ». Quand on prétend que les faits d’habitude sont inconscients, on ne peut avoir en vue que cette dernière espèce d’inconscience, l’inconscience relative ; on veut dire, en d’autres termes, que les faits d’habitude s’accomplissent sans que le Moi en prenne connaissance et en soit averti. Moi qui ne connais guère la pitié, je me vois contraint de l’avouer : je le plains. Puis le corporatisme abrutissant de l’économie (le clientélisme et le népotisme dans le secteur public et les groupes d’intérêts et des élites retranchées dans le secteur privé) y gagneront un souffle nouveau. Mais une situation de ce genre, qui est en somme exceptionnelle, nous semble être la situation régulière et normale, parce que c’est celle qui nous permet d’agir sur les choses et qui permet aussi aux choses d’agir sur nous : les voyageurs des deux trains ne peuvent se tendre la main par la portière et causer ensemble que s’ils sont ‘immobiles’ c’est-à-dire s’ils marchent dans le même sens avec la même vitesse. Prada, par exemple, a entrepris le plan d’investissement le plus agressive qu’il ait jamais mis en place depuis 2008-2009 afin d’étendre son réseau de distribution. Nous avons l’été devant nous pour y réfléchir, chacun à la hauteur de nos moyens, et rejoindre dès la rentrée ce grand courant relié par la Toile qui a le désir d’oeuvrer pour un monde meilleur. Pour remplir cet état, par avance, du contenu qu’il doit avoir, il vous faudrait tout juste le temps qui sépare aujourd’hui de demain, car vous ne sauriez diminuer d’un seul instant la vie psychologique sans en modifier le contenu. Dans ce contexte, et à l’aune de l’expérience allemande, la vraie question que la France doit se poser, c’est de ne pas rater les opportunités industrielles que présente la transition. La proposition pourrait jouer un grand rôle aux Philippines qui, depuis 2010, ont dépassé l’Inde comme principal centre mondial pour l’externalisation des processus métiers. Néanmoins, en reconnaissant cette harmonie providentielle, il faut toujours distinguer le principal de l’accessoire, l’essentiel de l’accidentel. Le scénario est toujours le même. Cependant, ce compromis ne fait pas disparaître la nécessité de négociations plus approfondies sur un nouveau programme d’aide financière qui pourrait intervenir fin juin. Parce qu’on aura effacé des représentations extensi­ves, en les frottant les unes contre les autres, les qualités qui les différencient dans la perception, on n’aura pas avancé d’un pas vers une réalité qui a été supposée en tension, et d’autant plus réelle, par conséquent, qu’elle est plus inextensive. Elle devra aussi donner enfin à ce dispositif les moyens matériels de fonctionner correctement, lui qui souffre d’une incapacité structurelle à valoriser dans des délais raisonnables les économies générées par des obligés de plus en plus contraints. Plusieurs, qui avaient commencé de boire, s’arrêtèrent. Les inégalités s’estompent entre pays, mais se creusent en leur sein. De plus, il faut se souvenir qu’une médication ne doit pas durer trop longtemps, ni surtout être éternelle. Chacune d’elles recevra la part qui lui revient, si chacune a celle qui l’intéresse le plus particulièrement.

Articles récents

Archives

Pages