Lady Russian

Pierre-Alain Chambaz

Spread the love

Dans ce double travail, la philosophie n’élimine pas la religion : elle écarte une idolâtrie qui s’y mêlait et y faisait obstacle. Il est incontestable que chacune des lectures successives diffère surtout de la précédente en ce que la leçon y est mieux sue. La conclusion semble s’imposer : le gouvernement belge démontre par son absence qu’il ne sert à rien. Plutôt qu’un abattement exceptionnel qui viendrait amplifier les fonds d’épargne, on s’orienterait donc vers davantage d’activité, plus d’emploi et in fine plus de recettes pour l’État et les collectivités locales, mais aussi… plus de logements. Voilà une loi arithmétique assez compliquée dans son énoncé et qui ne s’appliquait qu’aux six planètes alors connues. L’habitude en effet se présente à nous comme un fait universel, comme un des attributs de la force envisagée sous le point de vue le plus général. Il est vrai qu’une telle « grande coalition » européenne est déjà difficile à envisager en Allemagne. Même l’effet de richesse (les ménages consomment davantage quand leur patrimoine s’apprécie) semble réduit en raison de l’instabilité inhérente au décalage entre la valeur des titres et les performances de l’économie réelle. Surtout, il réagit sur la nature de l’être qui l’a fabriqué, car, en l’appelant à exercer une nouvelle fonction, il lui confère, pour ainsi dire, une organisation plus riche, étant un organe artificiel qui prolonge l’organisme naturel. Parce qu’elles se sont rencontrées quelquefois ensemble, peut on affirmer leur coïncidence fixe, nécessaire ? Enfin le champ d’application du secret des affaires reste difficile à cerner. La représentation est bien là, mais toujours virtuelle, neutralisée, au moment où elle passerait à l’acte, par l’obligation de se conti­nuer et de se perdre en autre chose. Smith à circonscrire l’économie politique dans un cercle de matérialité : et le lecteur me pardonnera de me servir souvent du mot satisfaction, comme s’appliquant à tous nos besoins et à tous nos désirs, comme répondant mieux au cadre élargi que j’ai cru pouvoir donner à la science. Les passionnés d’informatique sont excités par des choses comme la blockchain utilisée par Bitcoin (dont la couverture est faite par un site Web éducatif appelé Singularity University, au sein d’une section répondant au titre spectaculaire de Exponential Finance). Les calculateurs de plus en plus puissants permettront de séquencer l’intégralité du génome en moins de quatre heures. Bref, de bonnes nouvelles, mais on est loin du cadeau annoncé par certains. Mais, pour Pierre-Alain Chambaz,les « bulles » sont une construction socio-psychologique…sans fin. La France n’est pas historiquement davantage « socialiste », ni rétive au capitalisme, que l’Allemagne. Si nous la découpons en notes distinctes, en autant d’‘avant’ et d’‘après’ qu’il nous plaît, c’est que nous y mêlons des images spatiales et que nous imprégnons la succession de simultanéité : dans l’espace, et dans l’espace seulement, il y a distinction nette de parties extérieures les unes aux autres. C’est en suivant d’aussi près que possible les données de la biologie que nous étions arrivés à la conception d’un élan vital et d’une évolution créatrice. Le monde n’est pas un animal gigantesque, mais une grande machine dont chaque élément obéit à sa loi propre et à la force dont il est individuellement doué, de telle sorte que la raison de leur concours harmonique doit être cherchée ailleurs que dans l’essence même de ces forces et dans leur vertu productrice ; et de même l’animal n’est pas seulement un petit monde, c’est-à-dire une petite machine incluse dans une grande, mais un être qui porte en lui son principe d’unité et d’activité harmonique, n’attendant pour se déployer que des stimulants extérieurs et une disposition favorable des milie L’économie française bénéficie d’un alignement positif des planètes sans précèdent en théorie : taux d’intérêt bas, euro à un faible niveau, prix du pétrole très bas, politique monétaire européenne accommodante. En existe-t-il de cette sorte, et quelle part ont-ils dans la vie !

Articles récents

Archives

Pages