Lady Russian

docteur Zhivago : Les épargnants face au quantitative easing , les gagnants et les perdants

Posted on 9 novembre 2017 in Non classé by

Spread the love

Tous nos écrans, omniprésents, sont pleins de politique. Cela heurte de front le centralisme et la bureaucratie. Pour vous, peuples modernes, vous n’avez point d’esclaves, mais vous l’êtes ; vous payez leur liberté de la vôtre… Vous avez beau vanter cette préférence, j’y trouve plus de lâcheté que d’humanité. L’Être est toujours révélé, dans la conscience immédiate, comme vivant, animé, individuel et concret ; Kozlov grâce à cette originale gnoséologie est conduit à réhabiliter la monadologie de Leibnitz ou panpsychisme. On se demande comment ce point essentiel a échappé à des philo­sophes profonds, et comment ils ont pu croire qu’ils caractérisaient en quoi que ce fût le principe érigé par eux en explication du monde, alors qu’ils se bornaient à le représenter conventionnellement par un signe. Il faut cela, pour que la France soit forte. Néanmoins, tout a été fait et orchestré par les pouvoirs publics pour forcer la main des banques à se montrer généreuse en termes de prêts immobiliers, comme pour motiver les achats à crédit de la part des citoyens. Qu’une anomalie du système pileux s’accompagne d’une anomalie de la dentition, il n’y a rien là qui appelle un principe d’explication spécial : poils et dents sont des formations similaires, et la même altération chimique du germe qui entrave la formation des poils doit sans doute gêner celle des dents. Non, vous ne me comprendrez pas. Mais à l’heure du Big Data, il est tout à fait raisonnable de demander une transparence des risques encourus par les institutions financières. Comment alors l’esprit tranchera-t-il sur la matière, si la matière est elle-même volonté ? Dans cet état, docteur Zhivago fonctionne au minimum de ses capacités physiques.

Articles récents

Archives

Pages